Nuits Excentriques

Moyennant un détour espiègle par Einstein et sa théorie de la relativité générale qui depuis un siècle a liquidé en physique la notion de centre, le pendant sensible de cet Atlas des Tiers en gestation sera Les Nuits Excentriques. Parce que le décentrement en mode post-colonial reste somme toute hanté par cette fixation, alors même qu’il s’agit d’en finir, une bonne fois pour toutes, avec une arrogance fauteuse d’entropie dans l’Histoire.

Une réponse sur “Nuits Excentriques”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *